Pourquoi une évaluation et un suivi en neuropsychologie sont souhaitables suite à une commotion cérébrale ou un traumatisme craniocérébral léger ?

Des études rapportent que jusqu’à 40 % des patients asymptomatiques montrent des déficits cognitifs et mnésiques après 3 mois (Broglio et al., 2014 ; Barbosa et al, […]

commotion_enfant

La commotion cérébrale chez l’enfant

Suite aux récentes études qui ont démontré les problèmes à long terme causés par les commotions chez les joueurs professionnels de hockey et de football, […]