De nos jours, plusieurs adoptent un mode de vie plutôt sédentaire. Ce mode de vie peut amener un déconditionnement, c’est-à-dire une diminution de ses capacités physiques. Ainsi, le risque de trouble musculo-squelettique s’avère plus grand. En effet, selon le type d’emploi, les exigences physiques varient. Néanmoins, autant le maintien de postures statiques que la répétition de mouvements peut occasionner des troubles musculo-squelettiques. Les troubles musculo-squelettiques sont les lésions des muscles, des tendons, des ligaments, des articulations, des cartilages et des nerfs. Ils peuvent survenir de façon insidieuse à long terme (maladie professionnelle) ou lors d’un événement spécifique (accident de travail). Quoi qu’il en soit, un ajustement adéquat de l’environnement de travail peut améliorer les postures adoptées lors des tâches de travail et ainsi permettre de réduire le risque de trouble musculo-squelettique. Cet ajustement peut être réalisé au terme d’une analyse de l’environnement de travail par un/une ergothérapeute. C’est ce qui sera présenté dans les paragraphes qui suivent.

POURQUOI l’analyse de poste de travail en ergothérapie ?

L’ergothérapeute s’intéresse à l’interaction entre une personne, son environnement et ses occupations. Ainsi, l’ergothérapeute est outillé pour évaluer le fonctionnement des travailleurs dans leur milieu de travail et proposer un plan d’intervention adapté à leurs besoins et à leur contexte de travail. Que ce soit en prévention des troubles musculo-squelettiques ou encore pour contribuer à résoudre une problématique déjà installée, l’évaluation en milieu de travail par un ergothérapeute peut favoriser le maintien ou la réintégration en emploi sécuritaire et durable. Lorsque le trouble musculo-squelettique est déjà présent, l’évaluation en milieu de travail est un complément aux traitements en clinique et aux traitements des autres professionnels afin d’adresser les problèmes à la source. Par ailleurs, lorsqu’elle est effectuée en prévention, l’évaluation en milieu de travail peut faire en sorte de sauver du temps et de l’argent qui auraient été consacrés aux traitements et à la médication en cas de trouble musculo-squelettique.